Je n’y arrive plus.

Vous l’avez peut être remarqué, ça fait plus d’une semaine que je n’ai rien publié. Alors c’est vrai, je ne publie pas beaucoup mais là … Ce n’est pas que je veux pas, que je n’ai rien à raconté ( au contraire, j’en ai, des choses à raconter ! ) sauf que rien ne sors. Je suis tellement fatiguée … J’en ai marre de tout. C’est simple, je suis tellement mal que mon corps me le fait ressentir à chaque instant. Maux de tête, yeux secs ( il parait que c’est dû entre autre à la fatigue, au stress ), mal aux épaules ( je suis tellement tendue ), au dos, sciatique, maux de ventre ( je peux rien manger sans avoir mal après … ) j’en passe et des meilleurs …

J’ai 21 ans,  bientôt 22 et je ne peux même pas profiter de ma vie parce que je suis rongée par le stress … C’est chronique chez moi, j’ai toujours eu des problèmes à cause de cette maladie qu’est le stress. Fut une période où je faisais même des attaques de panique, je ne supportais plus la foule. J’ai été sous anti-depresseurs pendant un moment ( oui, je sais, ce n’est pas la solution mais ça m’a aidé, un moment ). Et puis, je ne peux pas passer ma vie sous traitement alors j’ai décidé d’arrêter de les prendre. Au début ça allait mieux et puis le mal revenait.

En ce moment, j’ai l’impression que rien ne va. Ma famille … n’en parlons pas, je ne supporte tellement plus le comportement de mes frères que j’ai qu’une envie c’est de partir. Je l’ai fait, une fois. L’année dernière ma soeur m’a accueillie chez elle pendant 6 mois, le temps que mes frères comprennent, qu’ils changent leur comportement mais en vain, rien n’a changé. Au début, ils faisaient des efforts mais très vite leur vraie nature a reprit le dessus. J’en suis venue à les ignorer, ne leur parlant quasiment plus. Mais c’est pas facile. Quand je vois qu’ils sont la toute la journée, qu’ils ne font absolument rien, que ma mère, en arrêt maladie, le bras immobilisé est obligée de faire la vaisselle parce qu’il n’y en a pas un qui bouge son c*l, ça me tue !! Ils sont en train de me rendre folle, encore une fois ! Sauf que cette fois ci je ne partirais pas. Ça m’a fait énormément de bien l’année dernière mais ce n’est pas la solution. En fait, y’a pas de solution … Il faut que je vive avec. Il faut que je prenne sur moi mais il y a un moment où je craque, où j’en peux plus de prendre sur moi et ce moment est arrivé.

Comme si cette histoire de famille ne suffisait pas, il y a toujours cette histoire de frais d’inscriptions ( que vous retrouverez ici ) qui n’est pas réglée … J’ai réussi à obtenir un délais d’une semaine mais ça ne suffira pas ! Je suis censée régler la somme demandée lundi. Je ne sais vraiment pas comment je vais faire.

Vous connaissez la métaphore du vase qui déborde ? Le mien se retrouve dans une piscine à force de déborder. Tout ce que je veux c’est un peu de répis. Passer ne serait ce qu’une journée à penser à autre chose, à parler d’autre chose, à rire ( mon dieu je ne me souviens pas c’était quand la dernière fois que j’ai vraiment ri !! ). Ce n’est pas grand chose mais qu’est ce que ça ferait du bien !!

Voila, les mots sont sortis mais je ne me sens pas mieux pour autant. J’ai juste envie de pleurer et de manger … Parce que c’est mon remède, quand je vais pas bien je mange. Je le regrette tout de suite après parce que je n’ai pas un corps de rêve et surtout parce qu’après, j’ai mal au ventre mais c’est plus fort que moi, il faut que je mange. Bon, je vous laisse, mon paquet de gâteaux m’attend …

Publié dans De tout et de rien | Tagué | 1 commentaire

Heu … C’est une blague ??

Aujourd’hui, comme tous les jours, je consulte mes boites mail. Gmail, OK. ENT ( boite de la fac ) 3 mails dont 2 qui ont pour objet : frais inscription IMPAYE/ULTIME RAPPEL. Wow c’est quoi ça ?? Je lis et là, je tombe sur le c*l ( en fait j’étais assise mais vous m’avez comprise 😉 ). La scolarité m’envoie un mail très menaçant disant que je n’ai toujours pas payé mes frais de scolarité de L1 pour l’année 2012-2013, que par conséquent mon semestre ne peut être validé et que si ils n’ont pas de nouvelles de moi avant le 22 Février ils se verront contraint d’annuler mon inscription.

Re wow !! Alors déjà, je suis en L2, ensuite il est écrit que c’est un rappel mais je n’ai reçu aucun autre mail me disant qu’il fallait que je paye quoique ce soit … Je n’étais même pas au courant qu’il fallait que je paye ! En principe je suis boursière. Lorsque j’ai fait mon inscription, la dame de l’administration qui s’est occupée de moi m’a dit que c’était bon, que j’avais droit aux bourses et donc qu’il n’y avait aucun problèmes. Le soucis c’est que je n’ai jamais renvoyé les papiers pour finaliser ma demande de bourse et donc pour les toucher. Je travail en plus de la fac pour pouvoir avoir un peu d’argent donc il ne m’a pas semblé utile de finaliser cette demande ( c’est totalement débile parce que ça m’aurait fait de l’argent en plus mais je sais pas, je ne l’ai jamais fait ) sauf que pour que la scolarité prenne en charge les frais il leur faut l’attribution de bourses qu’ils envoient quand ils ont reçu les papiers que je n’ai pas envoyés … Et maintenant, j’ai peur qu’il soit un peu tard …

Du coup maintenant, ils me réclament presque 400 euros ( c’est pas censé être ouvert à tous et donc gratuit la fac ?? ), somme que je n’ai évidemment pas. Je suis complètement perdue … Je me suis battue, j’ai travaillé dur pour réussir à valider mon semestre ( j’ai réussi d’ailleurs, je suis fière de moi 🙂 ) et voilà qu’ils menacent de me désinscrire parce que je n’ai pas payé des frais que je pensais ne pas avoir à payé ?!

J’ai répondu au mail en expliquant que je n’étais pas au courant de tout ça, que je n’avais reçu aucun autre mail m’indiquant qu’il fallait que je règle ce montant, que je ne pouvais pas sortir une telle somme en 3 jours et demandant un arrangement du type paiement en plusieurs fois. J’attends la réponse.

Quand j’ai lu le mail, j’ai paniqué. Je me voyais déjà être contrainte d’arrêter. J’aime ce que j’étudie ! J’ai toujours du mal à me motiver pour aller en cours, ces derniers temps plus que d’habitude mais voilà, je ne me vois pas faire autre chose !! Du coup je n’ai pas réussi à retenir mes larmes. Ma mère qui était dans la pièce à coté est vite venue voir ce qu’il se passait alors je lui ai fait lire le mail. Elle m’a rassuré, m’a dit qu’il fallait que j’en parle à mon papa, qu’il m’aiderait. Bon, ça me soulage mais en même temps, j’ai peur de lui dire. Je n’aime pas demander quelque chose, surtout de l’argent. Je me sens tellement redevable après. Et puis, ça me met mal à l’aise. J’aimerais pouvoir m’assumer toute seule. Mais là, c’est impossible. Il va falloir que je prenne mon courage à 2 mains pour lui parler …

 

En bref, ma journée n’a pas super bien commencée ( je devais prendre le bus ce matin mais il n’est pas passé donc j’ai du marcher pour aller prendre le train … ) mais bon, il y avait du soleil ( chose de plus en plus rare chez nous ! ) et le soleil, ça me met de bonne humeur ! Du coup j’étais à peu près bien jusqu’à ce que je lise ce fichu mail. Enfin voilà, j’avais envie de vous raconter ça parce que je sens que je suis toute tendue et que ça ne va pas s’arranger jusqu’à ce que cette histoire soit résolue. Comme si j’étais pas assez tendue en ce moment …  

Publié dans De tout et de rien | 1 commentaire

Tomorrow May Not Be Better

Bastian Baker vous connaissez ? Je l’ai découvert mi-décembre à la télé, il chantait une reprise de Hallelujah de Léonard Cohen. J’ai eu des frissons et mes yeux se sont mis à briller à l’écoute de cette voix, à la vue de cet … Être tellement … Wahou !! Je me suis renseignée sur internet, ai vu qu’il avait déjà sorti un album et l’ai donc ajouté à ma liste au père noël. J’ai dû être sage parce que papa noël me l’a gentillement déposé au pied du sapin.

Je n’ai pas eu besoin d’écouter ses propres chansons pour savoir que je l’aimerai. Sa voix est tellement belle, mélodieuse, douce, qu’une seule chanson à suffit. Et quand j’ai enfin pu écouter l’album entier, je n’ai pas été déçue ! Certaines chansons sont entraînantes  d’autres sont plus douces. C’est tout ce que j’aime !

 

Étant une grande fan de concerts, j’ai cherché si une tournée était prévue. A ma grande déception, seulement 2 dates sont en vente. Une à l’Olympia et l’autre à Bruxelles. J’en parle à ma sœur, lui dit que je serais prête à y aller toute seule si personne ne voulait venir avec moi ( il faut se l’avouer, je ne fais pas grand chose toute seule, je n’y arrive pas. Mais là, je ne peux pas laisser passer ma chance ! Je VEUX le voir, quitte à être seule ! ). Elle me dit qu’elle veut bien y aller avec moi. Cool ! Surtout quand on sait que c’est grâce à un concert qu’on s’est rapprochées !

Bref, je regarde les dates, pas possibles pour elle, elle travail et ne peut pas prendre de congés. Bon, on va attendre, il va rajouter des dates. Je guette, impatiente. Le jour où les dates sont sorties, j’étais folle ! Il vient chez nous !! Youhouhou !! Sauf que c’est en Novembre … Oh non, il va falloir attendre ça va être super long !! Bon, j’ai de l’expérience, je sais qu’une fois qu’on a les places, ça passe super vite. J’attends la paye pour pouvoir commander les places, en croisant les doigts pour qu’elles ne partent pas trop vite.

 

Hier soir je consulte mon compte, la paye est la. Youpiiii !! J’appelle ma sœur, lui demande si je peux commander et hop, en 3 clics c’est fait ! Maintenant, il faut attendre … Vivement Novembre !!

Publié dans Loisirs | Tagué , | 2 commentaires

Ma vie sentimentale est une catastrophe [2]

J’ai parfois l’impression que je ne mérite pas d’être aimée … Alors je vous vois venir, vous allez me dire que si, tout le monde mérite de trouver l’amour, qu’un jour, mon tour viendra. J’ai du mal à y croire. J’y suis pour rien, jusqu’à présent j’ai eu que des déceptions. Je sais bien qu’il faut passer par là pour trouver le bonheur mais j’en ai marre de souffrir, marre d’aimer sans être aimée en retour.

Je me souviens la première fois que je l’ai vu. Je l’ai à peine remarqué et pourtant, quelque chose en moi me poussais à penser à lui. Quand je l’ai vu la seconde fois, j’ai fait un peu plus attention à lui et ça a été le coup de foudre. Enfin, c’était à sens unique … Je crois … Je ne suis même pas sûre de ce qu’il pense vraiment.

On était collègues donc on se croisait de temps en temps. A chaque fois que je le croisais, il me souriait timidement et mon cœur se mettait à battre tout fort. J’osais évidemment pas faire le premier pas, trop timide et trop peu à l’aise avec les garçons … Sauf que lui n’a jamais fait le premier pas non plus. Les jours, les semaines, les mois passaient et on continuait à se regarder, à se sourire sans oser se parler.

A un moment donné j’ai dû être hospitalisée pour une péritonite de l’appendice, ma mère, qui est aussi sa collègue, l’a prévenu ( lui et tous les autres collègues ) et il s’est inquiété, a demandé plusieurs fois de mes nouvelles. Les collègues, au courant de tout ( bah oui, on ne contrôle jamais complètement son comportement et quand on en pince pour quelqu’un, ça se voit ! ) ont essayé de le convaincre de m’apporter un bouquet de fleurs en guise de soutien, il a refusé prétextant qu’il ne voulait pas me déranger. Mine de rien, il a été ma motivation pour sortir de l’hôpital, je me suis dit que plus vite je sortais, plus vite je le reverrais.

Mais là encore, il n’a jamais fait de premier pas. Obstinée comme je suis, je n’ai pas lâché l’affaire et ai continué à me dire qu’un jour, il oserait, qu’il est juste aussi timide que moi. Un jour, lors d’un repas organisé par le Comité des fêtes dont je fais partie, un membre du comité viens me voir et me dit : « le jeune homme la bas, il a des étincelles dans les yeux quand il te regarde » en le désignant du doigt. Mon cœur à dû s’arrêter une fraction de seconde à ce moment là. Cette histoire m’a conforté dans mon idée, je lui plait aussi, il lui faut juste un petit coup de pousse.

Je fais jouer mes relations pour avoir son adresse mail, lui envoie un mail dans lequel je lui dit simplement que je l’apprécie, que je pense qu’on pourrait bien s’entendre si on prenait le temps de faire connaissance. Je lui donne mon numéro au cas où il serait d’accord avec moi. Pas de réponse. Je prend mon courage à 2 mains, je vais lui parler lors d’une soirée entre collègues. Mais arrivée en face de lui, je suis paralysée. Impossible de parler. On se regarde droit dans les yeux pendant ce qui me semble être une éternité, c’est intense, j’ai envie de le toucher, de lui prendre la main, juste un premier contact pour voir sa réaction mais rien. Il bredouille quelque chose, me dit qu’il doit y aller. Naaaaaan !!!

Bon, je vais pas en rester là, il me faut une dernière tentative. Si ça marche pas, j’abandonne. Je vais pas le harceler non plus ! Je fais de nouveau jouer mes relations pour avoir son numéro de téléphone. J’attends son anniversaire, début Janvier, je lui envoie un message, en profites pour lui souhaiter une bonne année. Aucune réponse. OK … J’apprends qu’il en veux à la personne qui m’a donné son numéro, que, je cite, si il voulait me le donner, il l’aurait fait lui même … Wow !

Toute cette histoire à duré … plus d’un an ! J’ai souffert à un point … Je ne préfère pas y repenser. Je me suis tellement accrochée, il me donnait tellement d’espoir à me sourire, à me regarder comme s’il me désirait … Je pourrais penser que je me suis fait des films mais je ne suis pas la seule à l’avoir remarqué. Plusieurs collègues me l’ont dit, des gens objectifs.

Aujourd’hui encore, quand je le croise, j’ai un pincement au cœur. Je ne sais pas si je pourrais passer à autre chose un jour. Peut être le jour où j’aurai rencontré mon prince charmant …

Publié dans De tout et de rien | 3 commentaires

Je ne sais plus quoi penser

Cette année, j’appréhendais énormément la rentrée de Septembre parce que je suis redoublante, que mes copines de l’année dernière, soit elles ont passé, soit elles sont parties, du coup je me retrouve toute seule. Il est difficile pour moi de me faire de nouvelles amies ( vous savez, la timidité, tout ça … ) j’appréhendais donc beaucoup. Je sais ce que c’est d’aller en cours toute seule, c’est franchement pas drôle ! Mais par chance, dès le premier jour, je me suis liée d’amitié avec un garçon, redoublant lui aussi, ce qui nous à fait un premier sujet de conversation.

Bon, vous l’aurez surement compris, l’amitié avec les garçons, je connais pas … Non pas que je ne veuille pas, c’est juste que j’ai un léger problème avec le « sexe fort ». J’ai décidé de me lancer, sans réfléchir, de faire sa connaissance. On s’est entendus tout de suite ! On s’est découvert pas mal de points communs ce qui nous à offert pas mal de sujets de conversation. Je devais aller faire un tour en ville ce jour là après les cours, il m’a gentillement accompagnée.

Au moment de se dire au revoir, on s’est échangés nos numéros, histoire de pouvoir se retrouver à la fac ( bah oui, il y a tellement de monde, on ne croise jamais 2 fois les mêmes personnes, même en étant dans la même promo ! ). C’est ainsi qu’une belle amitié est née. A cette époque là, j’étais en pleine rupture avec mon ex, lui se remettait difficilement d’une rupture difficile, bref, une amitié était tout ce dont nous avions besoin ! Au début on était que tous les deux donc on passait tout notre temps ensemble. Il a une chambre d’étudiant non loin de la fac donc on y allait passer du temps, regarder des films.

C’est là que ça à commencé à dégénérer. Un lundi, alors que j’allais rentrer chez moi après les cours, il m’a demandé de rester pour regarder un film. Ne sachant pas dire non, je l’ai suivit. Je n’aurai pas dû … On s’installe sur son lit, il met le film. Bizarrement en sa présence j’avais toujours froid les mains … Lui avait toujours les mains chaudes donc on avait coutume qu’il me réchauffe les mains. Ce jour là, comme à notre habitude, il a pris mes mains pour les réchauffer … Sauf qu’il a commencé à me faire des papouilles …

J’ai déjà du l’évoquer mais, je suis très câline. J’adore recevoir des papouilles et j’adore en faire aussi ! Il faut aussi savoir que j’ai de l’affection à revendre. Du coup, vous l’imaginez très bien, ça à vite déraper. On s’est embrassé, sans aller trop loin. Ce soir là je devais rentrer de bonne heure chez moi, ma mère voyant l’heure passé m’a appelé alors que j’étais dans ses bras à lui. Ce coup de téléphone a mit fin à ce qu’on était en train de faire.

Il était tellement gêné, il n’osait même plus me regarder dans les yeux … Il m’a avoué qu’il ne voulait pas ça, qu’il avait peur de détruire une belle amitié, qu’il avait peur de s’attacher parce que peur de souffrir. Je partageais ses sentiments, pour moi, l’amitié est plus important que l’amour. En plus, je sortais tout juste d’une relation plutôt compliquée, je n’étais pas prête à me réinvestir dans une autre relation. Sauf qu’avec tout ça, moi je me suis attachée ! Je suis repartie, il m’a raccompagné à l’arrêt de bus et m’a fait la bise.

A ce moment là, je ne sais même plus ce que j’ai ressenti. J’étais à la fois bien parce que c’est tellement bon d’être câlinée ainsi, de recevoir de l’affection, et en même temps je me sentais mal parce que je ne savais pas du tout comment tout cela allait terminé. Si j’avais su, je me serais abstenue !!

Après une longue conversation avec ma sœur et des heures de torture psychique, j’ai décidé d’attendre, de continuer comme ça et de voir où ça allait nous mener. Je suis de celles qui se posent pleins de questions ( trop même ) et qui du coup, passent à côté de certaines choses. Vous le voyez la, le côté rebelle ?

J’en parle avec lui, on tombe d’accord sur ce point, on continue et on voit où ça nous mène, sans pour autant en parler, à personne. Ça, c’est sa condition. Moi, j’ai besoin de parler ! Lorsqu’on a commencé à rencontrer des gens à la fac, je me suis plus ou moins liée d’amitié avec une fille ( qu’est ce que ça fait du bien de parler à une fille !! Ça faisait environ 2 semaines que je ne parlais qu’avec un mec, ça change ! 😉 ). Je me suis confiée à cette fille, sans lui dire de qui il s’agissait, j’avais besoin d’un avis autre que celui de ma sœur ( qui est toujours la première au courant de tout ). Au fil de la conversation, cette fille là m’a confié des secrets, je me suis dit que je pouvais lui rendre la pareil et je lui ai donc révélé qui était le mec dont je lui parlais.

Oups, j’ai fais une boulette là non ? Le connaissant, honnête comme il dit l’être, si il apprend que j’ai raconté ce qui se passait entre nous à quelqu’un, il va m’en vouloir et comme je sais que tout fini toujours par se savoir ( si si ! ) je décide de lui en parler. Il m’en veux mais me remercie de lui avoir dit. Il me demande ce que j’ai dit précisément, insiste quand je lui avoue que je ne me souviens plus exactement ( j’ai une mémoire de poisson rouge c’est pas ma faute ! ).

Quelques jours après, on a une grande conversation, je lui dit que j’ai saisis, qu’on ne sera jamais ensemble ( entre temps il m’a envoyé pleins de signes contradictoires, un jour il semblait vouloir être avec moi, le lendemain il m’envoyait presque baladé ), il me répond que oui, on ne sera jamais qu’amis et que c’est mieux comme ça. Powa ça fait mal !! Je me suis attachée à lui, et du coup, j’ai été blessée … Mais après tout, c’est ma faute, je n’aurais jamais dû m’attacher …

Tard ce soir là, je reçois un sms de sa part « tu m’as menti visiblement ». Je décide d’ignorer et de dormir, je répondrais le lendemain. Lorsque je lui demande des explications, il ne répond pas, j’insiste, toujours pas de réponse. Je retente ma chance un peu plus tard, lui explique que je ne comprend pas, que je mérite des explications, que je suis blessée. Il me répond qu’il est tellement en colère après moi qu’il ne vaut mieux pas qu’il me parle, que je l’ai trahis et qu’il est content que je sois blessée.

Je prend un coup de poing énorme à ce moment !! Je suis dans le flou total, qu’est ce que j’ai bien pu lui faire ?? Je demande des explications, il me dit qu’il faut qu’on parle, face à face, seul à seule. Ok, quand tu veux ! Sauf que ce moment n’est jamais arrivé … La semaine je cours entre la fac et le boulot, le weekend il rentre chez lui … Les vacances de noël sont vite arrivée, donc plus d’occasion de se voir. Il continue tout de même à m’envoyer des messages, savoir comment je vais, prendre des nouvelles. Je lui dit que ça ne va pas, que ça me fait mal qu’il ne me parle plus sans connaître la raison. Il dit que je lui ai menti mais sur quelle base s’appuie t-il ?

J’ai appris récemment qu’il avait aussi fait tourner en rond 2 autres amies, dont celle à qui j’ai confié ce que je ressentais pour lui. Elles sont copines toutes les deux et lui a essayé de s’immiscer entre elles. Il leur envoyait des messages disant qu’il les trouvais belles, qu’il aimerait être avec elles mais qu’il ne savait pas laquelle choisir … Il les a fait tourner longtemps comme ça pour au final rouler des pelles à une inconnue lors d’une soirée, inconnue avec qui il est en couple maintenant.

Ce mec, je le pensais droit, sérieux, loyal, je le considérait comme un ami, c’est la première fois que j’accorde mon amitié à un garçon ( je me répète mais c’est tellement énorme pour moi !! ), je lui ai confié des choses … Et au final, je me rend compte que c’est juste un sacré manipulateur. En matière de manipulateur, mon ex était pas mal, quoique moins subtil. Mais ça, c’est une autre histoire ! 😉

J’ai écris cet article il y a une semaine mais je n’étais pas sure de le publier alors je l’ai laissé de côté. Depuis, j’ai eu une conversation avec le mec en question, il est revenu vers moi parce qu’il voulait se débarrasser de cette histoire et puis, il commençait à oublier le pourquoi … Heu .. ouais … Enfin bref, il s’est expliqué et il s’avère que la fille à qui j’ai raconté notre histoire a tout déformé, elle voulait sortir avec lui et à donc jugé utile de nous éloigner. Elle a réussi. Sauf qu’elle ne sort pas avec lui. Je ne sais vraiment plus quoi penser de tout cela, je suis complètement perdue … Est ce que je dois continuer à lui parler à lui alors que je lui en veux de m’avoir mise de côté pour un truc que je n’ai pas dit. Est ce que je dois continuer à lui parler à elle sachant qu’on s’entend bien, et surtout que si je ne lui parle plus, je me retrouve toute seule ( bon ok, ça fait faux cul mais il faut dire ce qui est, on ne sera jamais de grandes amies, et puis, c’est comme ça que ça marche à la fac ! ) ? Tout ça m’épuise tellement, j’aurais bien besoin de vacances …

Publié dans De tout et de rien | Tagué | Laisser un commentaire

Il faut toujours voir le bon côté des choses !

Je n’ai pas un passé très joyeux, il faut l’avouer. Cependant, j’ai appris, grâce à ma sœur qui est toujours de très bon conseil, qu’il faut toujours voir le bon côté, ne garder que les bons souvenirs.

success

En ce moment, ma vie sentimentale est toujours déserte ce qui m’attriste parce que j’ai tellement d’affection à offrir … Mais ça n’empêche que j’arrive à faire avec ( j’ai pas trop le choix remarquez ). Je prend le bon côté en me disant que tout vas bien malgré ça. J’ai un job qui me passionne vraiment. Vous ne vous imaginez même pas à quel point j’aime mon travail. Vendredi soir, vers 18h30, j’ai reçu un appel de la boîte pour laquelle je bosse me demandant si j’étais libre pour un intervention le soir même de 20h à 2h. J’avais prévu de rester à la maison, de passer une soirée tranquille, je m’étais levée à 6h le matin pour aller bosser mais je n’ai pas pu m’empêcher de dire oui. C’est simple, je crois que je n’ai pas encore trouver quelque chose qui me fasse plus de bien que de passer du temps avec des enfants.

Je disais donc, j’ai un job qui me plaît énormément, j’aime ce que j’étudie. C’est pas toujours facile, j’ai redoublé mon année mais j’aime tellement ça ! Comprendre le comportement humain pour pouvoir aider des personnes en difficulté, c’est génial. Je ne vais pas m’attarder la dessus mais j’ai vraiment trouver ma voix en choisissant la psychologie !

famille Scavo

Ma vie de famille est ce qu’elle est. En ce moment ça va plutôt bien même si il y a un an tout n’était pas rose ( je ferais un article la dessus plus tard ). J’ai appris, encore une fois grâce à ma sœur, à moins me préoccuper des autres, de mes frères en l’occurrence et plus de moi. Ça peut paraître égoïste mais c’est vrai que j’ai tendance à me préoccuper des autres et à ne pas me soucier des répercussions que ça a sur moi. Si je ne vais pas bien et que quelqu’un de mon entourage ne va pas bien non plus, je ferais passer son bonheur avant le mien. Ça sera toujours les autres en priorité. Enfin, plus maintenant. Maintenant j’essaie de me soucier un peu plus de moi. Si je ne vais pas bien, j’essaie de faire en sorte d’aller mieux même si ça veut dire que je n’aiderais pas quelqu’un d’autre. L’altruisme est une qualité mais à un certain degré ça peut aussi être un défaut.

 

Tout ça pour dire que je vais bien. Je pourrais aller mieux mais je me contenterai de ce que j’ai. J’ai des amies en or, qui comptent énormément pour moi. J’ai une sœur … je ne trouve même pas les mots pour dire à quel point elle est géniale ! Je pourrais écrire un article entier pour vous la décrire, ça ne suffirait encore pas.

Même si j’ai créer ce blog pour m’exprimer quand ça ne va pas, il faut quand même que je m’exprime quand ça va !

Publié dans De tout et de rien | Tagué , , , | Laisser un commentaire

L’amitié aussi c’est compliqué …

 Si j’ai créer ce blog, c’est pour partager mes états d’âmes, mes ressentis, la façon dont je vois les choses … Aujourd’hui j’ai besoin de vous parler d’une amie. Enfin, d’une ex amie …

On s’est rencontrée à la fac, grâce à une amie qu’on a en commun. Le courant est tout de suite passé entre nous, on s’est tout de suite entendue et on s’est très vite rapprochées. C’était ma première année à la fac donc je ne connaissait pas grand monde du coup, je passais tout mon temps avec elle. On s’est découvert pleins de points commun, on a commencé à se livrer nos secrets. Elle sait des choses sur moi que personne d’autre ne sait.

Best friend 2

Il faut que vous sachiez quelque chose sur moi. Je fais trop facilement confiance aux gens, quand il s’agit d’amitié ( ce qui est un peu paradoxale avec ce que vous ai dit dans l’article précédent, j’en suis consciente ). Quand j’étais petite, j’avais pas beaucoup d’amies, je suis très timide ( non c’est vrai ?? ) et j’ai tendance à me renfermer sur moi même du coup je ne vais pas vers les gens et ils ne viennent pas vers moi … Bref, je n’ai jamais eu trop d’amies, jamais d’amis donc quand je rencontre une personne avec laquelle je m’entend super bien, je m’emballe … Et souvent, je suis déçue.

J’en reviens à cette fameuse amie de la fac, on a commencé à se voir en dehors de la fac, elle venait passer la soirée chez moi, on se baladait en ville, on se voyait tout le temps quoi ! On était tellement complice que ma meilleure amie nous comparait à un vieux couple. ( on était pas en couple, juste des amies mais c’est vrai qu’on se chamaillait tout le temps comme le font les vieux couples … ). Le problème c’est que la plupart du temps c’est moi qui allait vers elle pour savoir si elle voulait faire telle ou telle chose, c’est moi qui envoyait des messages pour avoir des nouvelles pendant les vacances … Il y a eu un moment où j’en ai eu marre, je me suis dit que si elle voulait des nouvelles elle avait qu’à en demander ! Bah oui quoi, c’est vrai ça, il faut que ça marche dans les deux sens !! Sauf qu’elle n’a jamais demandé …

Après les partiels de mai, on s’est vues 2-3 fois, je lui ai envoyé un message mi-Juillet pour son anniversaire et ensuite plus rien … plus rien jusqu’à la rentrée, mi-septembre … Alors quand on s’est retrouvées, j’appréhendais vachement ! Elle est venue me dire bonjour, comme si de rien n’était ! J’étais tellement en boule !! Quand elle s’est éloignée pour dire bonjour à des amis à elle, j’en ai profité pour confier à une autre amie, qu’on a en commun, qu’on ne s’était pas vues des vacances. Elle était vraiment surprise, elle pensait qu’on s’était vues tout le temps. Eh bah non ! Quand elle est revenue, l’amie qu’on a en commun lui a fait part de sa surprise, elle n’a rien répondu … L’après midi s’est passée, je n’arrivais même pas à lui parler tellement je lui en voulait.

Cet été là, j’ai passé mon permis – on s’était inscrites ensemble, on est allé au code ensemble, elle l’a eu avant moi sauf que je m’en sortait mieux pour la conduite alors je l’ai passé avant elle. Quand je lui ai annoncé que je passais mon permis, elle m’a insulté. Mais pas une insulte amicale, non non, une qui vient du cœur. Sur le coup j’ai rigolé parce que je ne voulais pas me prendre la tête avec elle. Quand j’ai loupé mon permis, j’ai mis un message sur Facebook, je ne me sentais pas la force de prévenir chaque personne qui savait individuellement. Elle l’a évidemment lu mais n’a pas cherché à savoir comment ça allait. Je l’ai très mal pris parce qu’on était si proches !

Best friend 1

Je ne sais plus exactement comment on en est finalement venues à se prendre la tête mais c’est arrivé. Je lui ai dit ce que j’avais sur le coeur, je lui ai dit que ça m’avait fait mal qu’elle ne donne pas de nouvelles pendant tout ce temps, tout ce qu’elle a su me répondre c’est qu’elle avait des choses à me reprocher, sans me dire quoi. Quand je lui ai demandé des explications, elle m’a dit vouloir en parler en face à face. Ouais, sauf qu’on à jamais eu l’occasion de le faire …

Du coup ma rancœur envers elle s’est amplifiée, c’est dur de se dire que quelqu’un vous en veut à un point inimaginable, sans savoir ce qu’il vous reproche exactement ! Les journées passaient et on se prenait de plus en plus la tête … Au final mes amies m’ont conseillé de laisser tomber. Pas facile ! Surtout que je tenais vraiment à elle ! J’ai essayé d’arranger les choses, plusieurs fois, en vain. Une fois elle à même menacer de me frapper alors que j’essayais juste de communiquer avec elle.

J’ai énormément souffert à cause d’elle. Elle est toujours à la fac avec moi, à chaque fois que je la voit, j’ai mal au cœur et pourtant, ça fait un an déjà. C’est un mélange de colère et de peine. Je sais qu’on ne pourra jamais redevenir amies. Quelque part ça me fait mal mais en même temps, elle m’a trop fait souffrir, j’ai pas envie de reprendre contact avec elle. On dit que l’amour c’est compliqué mais l’amitié n’est pas plus facile …

Publié dans De tout et de rien | Tagué , , | 3 commentaires